MULTI-TURF : Pronostics turf courses hippiques du PMU, Quinté, Multi, ... sur le web depuis janvier 2004 ! Venez gagner avec nous...

BON À SAVOIR (introduction aux courses hippiques françaises), et LEXIQUE des termes principaux à connaître.


Les courses hippiques comportent 3 disciplines :

le PLAT : courses dans lesquelles les chevaux galopent sur des pistes en herbe (gazon) ou sable fibré (pour les pistes 'tout temps') pour couvrir des distances de 800 à 3.500 mètres.

l'OBSTACLE : courses dans lesquelles les chevaux galopent sur des pistes en herbe pour couvrir des distances d'environ 3.000 à près de 6.000 mètres tout en sautant des obstacles. Généralement des Haies (H) appelées aussi "balais", mais quelquefois très variés (rivières, murs, tallus...) dans les courses appelées Steeple-Chase (S) ; ou encore des Cross-Countries (C).

le TROT : courses dans lesquelles les chevaux doivent trotter sur des pistes en cendrée, terre battue ou herbe, pour couvrir des distances généralement comprises entre 1.600 et 4.500 mètres. Dans cette discipline les chevaux peuvent être montés par un cavalier ou attelés d'un sulky qui est aux mains d'un driver. Dans ces courses les chevaux sont disqualifiés s'ils se mettent au galop ou à une autre allure que le trot.

Les chevaux de courses :

Plusieurs RACES de chevaux sont représentées dans les courses hippiques. Les principales sont :

le PUR-SANG, la plupart sont anglais.
l'ARABE, pur-sang arabe.
l'ANGLO-ARABE, cheval issu du croisement des Pur-Sang anglais et des Pur-Sang arabes.
le DEMI-SANG, cheval issu du croisement d´un Pur-Sang avec un cheval d´une autre race, ou du croisement de 2 Demi-Sang.
l'A.Q.P.S. "Autre Que Pur-Sang", appellation regroupant plusieurs races, Anglo-Arabe, Trotteur Français, et croisement de ces races entre elles ou avec des Pur-Sang.


L'ÂGE des chevaux est fixé d'une manière administrative car un cheval prend un an de plus au 1er janvier de chaque année ! Les chevaux peuvent courir à partir de 2 ans en Plat et au Trot, et à partir de 3 ans en Obstacle. En trot la limite d'âge d'un cheval pour participer à une course est fixée à 10 ans. Des termes précis désignent l'âge d'un cheval :

• FOAL désigne un poulain dans son année de naissance.
• YEARLING désigne un cheval d'un an.
• POULAIN / POULICHE désigne un cheval âgé de 2 à 4 ans.
• CHEVAL / JUMENT désigne un cheval de 5 ans et plus.


D'autres termes d'origine anglaise désignent certains chevaux selon leur SPÉCIALITÉ :

le FLYER, ou SPRINTER est un cheval spécialisé sur les courtes distances (jusqu'à 1.300 mètres).
le MILER est un cheval spécialisé sur le mile, soit 1.600 mètres.
le STAYER est un cheval spécialisé sur les longues distances, 2.800 mètres et plus.
l'HURDLER est un cheval spécialisé sur les haies.


Le SEXE d'un cheval de courses est désigné par une lettre :

• "F" pour une FEMELLE. A l'issue d'une carrière dans les courses les meilleures deviennent des POULINIÈRES recherchées pour la reproduction.
• "M" pour un MÂLE ou "cheval entier" qui pourra devenir ÉTALON, c'est-à-dire utilisé comme reproducteur.
• le "H" désigne les HONGRES, qui sont des chevaux ayant subit une castration (ablation des testicules) afin de les rendre moins agressifs, plus dociles, et insensibles aux "charmes" des juments...

Plusieurs types de courses de qualités différentes sont organisées,
en voici la hiérarchie :

• AMATEURS (GENTLEMEN - CAVALIERS/IÈRES) - APPRENTIS/LADS/JOCKEYS ou DRIVERS (ALJ ou ALD) : dans ces courses les chevaux ne sont pas montés par des jockeys professionnels ou drivés par des drivers professionnels.

• MAIDEN : ce terme s'emploi aussi pour désigner le cheval y participant, c'est-à-dire n'ayant encore jamais gagné de course en Plat ou Obstacle.

• À RECLAMER (SELLING) : dans ces courses les chevaux sont offerts à la vente à l'issue de la course, un prix minimum est fixé (taux de réclamation) et des enchères sous enveloppes cachetées sont effectuées, le cheval revient au plus offrant.


• À CONDITIONS : dans ces courses les chevaux doivent remplir certaines conditions spécifiques (souvent de gains acquis ou de classements obtenus) pour être admis à y courir, ces conditions déterminant le poids à porter ou la distance à parcourir par chaque concurrent. Dans ces courses le handicap n'est pas attribué par le handicapeur mais par les conditions de course.

• HANDICAPS : dans ces courses les chances des chevaux sont sensées être égales, un handicapeur étant chargé de les égaliser en attribuant des poids à porter ou des distances à parcourir différents selon le niveau des chevaux, les meilleurs sont alourdis ou rallongés, les moins bons sont allégés ou racourcis. Des décharges (avantages de poids ou de distances) peuvent être accordées dans certaines circonstances pour rechercher aussi l'égalité des chances entre les jockeys ou drivers (apprentis ou amateurs par rapport aux professionnels par exemple).

• LISTED : ce sont des courses à conditions disputées par des bons chevaux qui peuvent avoir très bien réussit dans les handicaps et/ou qui n'ont pas encore le niveau des Groupes ; ou bien qui ont manqués de réussite dans les Groupes.

• GROUPE : ces courses sont disputées par les meilleurs chevaux. Les cracks disputent les Groupes I, les chevaux d'un niveau juste inférieur disputent les Groupes II et III.


Pour donner des chances égales aux chevaux la plupart des courses comportent des handicaps :

• en PLAT, en OBSTACLE le handicap est exprimé en poids, les meilleurs chevaux doivent porter plus de poids en course par rapport aux moins bons. On appelle ces courses des "handicaps de catégorie".

• en TROT le handicap est exprimé en distance, les meilleurs chevaux doivent couvrir plus de distance que les moins bons. Ces courses comportent plusieurs poteaux de départ et un seul poteau d'arrivée.

Les départs des courses peuvent être donnés de plusieurs façons :

• en PLAT le départ des courses est donné dans des STALLES (starting gates) dans lesquelles les chevaux viennent se loger durant les instants qui précédent la course. Ce sont des boîtes alignées qui s'ouvrent en même temps au moment du départ. Les chevaux doivent parcourir au moins 200 mètres avant de pouvoir se rabattre vers la corde.

• en OBSTACLE le départ est généralement donné en lâchant des ÉLASTIQUES qui libèrent alors les chevaux rangés juste derrière peu avant la course.

• en TROT le départ est généralement donné VOLTÉ : les chevaux entrent les uns derrière les autres en piste sur leur ligne de départ (1er, 2ième ou 3ième poteau s'il y a lieu), et une fois tous entrés ils voltent (tournent) ensemble pour s'élancer et courir. Sur certains hippodromes les départs peuvent être donnés aux ÉLASTIQUES comme en obstacle.

Certaines courses de trot comportent un départ lancé à l'AUTOSTART, dans ce cas le départ est donné derrière une voiture possédant des ailes rabattables, les chevaux se placent à leur rang et courent derrière la voiture qui accélère progressivement, le départ est véritablement lancé quand les ailes de la voiture se rabattent.

A noter que les places dans les stalles en plat et à l'autostart au trot sont tirées au sort avant la course. Dans certaines circonstances de course ces places peuvent représenter un avantage ou un désavantage pour certains concurrents.


La cote des chevaux (betting) :

Avant le départ d'une course les chevaux font l'objet d'une cotation qui représente l'estime que les parieurs leur porte pour gagner ou non la course. Cette cotation, appelée aussi "betting", est notée "cote/1" ce qui signifie "cote contre un". La valeur "contre" traduit le nombre de parieurs qui parient que le cheval ne gagnera pas pour 1 parieur qui pense, au contraire, qu'il va gagner.

En résumé : plus la valeur de sa cote est élevée moins un cheval a, selon les parieurs, de chances de gagner. Et à l'inverse, plus sa cote est faible, plus ce cheval a de chances de gagner, toujours selon les parieurs. A noter que plus la cote est basse moins le cheval rapportera d'argent, plus elle est élevée plus les rapports (gains payés) seront élevés.

Exemple : supposons un cheval dont la cote est de 3,5/1, s'il gagne il rapportera 3,50 € pour 1 € de mise, soit 2,50 € de bénéfice. A noter que la cote effectivement payée sera la cote définitive enregistrée à la clôture des paris. La cote probable n'est qu'indicative et varie en permanence en fonction des mises des parieurs jusqu'au départ de la course.

La cote est un instrument essentiel pour juger de la confiance accordée à un cheval ou non.

Le terrain :

Les chevaux sont plus ou moins à l'aise pour courir en fonction de la consistance du terrain, avec des pluies récentes le terrain est humide (lourd), en l'absence de pluies, au contraire, le terrain est sec (léger). Certains chevaux ne courent bien que sur certains terrains, il est donc important de s'en préoccuper, surtout en plat et obstacle. Des pistes "tout temps" en sable fibrée sont de plus en plus utilisées, en particulier l'hiver, afin d'éviter les excès dans la consistance du terrain.

L'état du terrain se mesure à l'aide d'un pénétromètre, c'est un objet que l'on jette sur le sol et, selon son enfoncement dans celui-ci, il permet de jauger son état et de donner une valeur au terrain. Voici ces valeurs :

• léger : très léger jusqu'à 2,2 - léger de 2,3 à 2,7
• bon : bon-léger de 2,8 à 2,9 - bon de 3 à 3,2
• souple : bon-souple de 3,3 à 3,4 - souple de 3,5 à 3,7
• très souple : de 3,8 à 4,1
• collant : de 4,2 à 4,5
• lourd : de 4,6 à 5 - très lourd au-delà de 5,1


Hippodromes, saisons, meetings :

Les hippodromes peuvent être spécialisés dans une discipline ou mixtes. Ces derniers peuvent organiser aussi bien des courses de galop que de trot. Certains hippodromes ont des pistes avec la corde située à gauche, d'autres à droite. Parmi les hippodromes les plus réputés et accueillant des meetings les plus importants figurent :

Région parisienne
• Longchamp, Chantilly, Maisons-Laffitte et Saint-Cloud pour le plat ;
• Auteuil et Enghien pour l'obstacle ;
• Vincennes (meeting d'hiver) et Enghien pour le trot.

Province

• Deauville (meeting d'été) et Cagnes-sur-Mer (meeting d'hiver) pour le plat ;
• Pau et Cagnes-sur-Mer pour l'obstacle ;
• Vichy, Cabourg et Cagnes-sur-Mer pour le trot.



La MUSIQUE d'un cheval indique ses performances récentes :

La MUSIQUE d'un cheval est une suite de groupes de 2 chiffres et lettres indiquant les performances récentes d'un cheval. C'est une information très importante pour juger rapidement de la forme d'un cheval. La musique se lit de gauche à droite, soit des résultats les plus récents aux plus anciens.

Le 1er chiffre ou lettre majuscule donne la position du cheval à l'arrivée (1=1er, 2=2ième..., 0=Non-Placé, D= Disqualifié/Distancé, T=Tombé, A=Arrêté, R=Refus de partir/Requalifié). La seconde lettre minuscule indique la discipline de la course (p=plat, o=obstacle, h=haies, s=steeple-chase, c=cross-countries, a=attelé, m=monté). 2 chiffres entre parenthèses indiquent l'année.

Exemple : "2p1h3h(04)0s2hTs" se lit : cette année, dernières performances : 2ième en plat, 1er en haies, 3ième en haies ; (en 2004) Non-Placé en steeple-chase, 2ième en haies, Tombé en steeple-chase.


Lexique, quelques termes complémentaires utiles à connaître :

• Corde : la corde désigne l'intérieur de la piste. Les numéros de corde en plat et au trot avec départ à l'autostart sont attribués par tirage au sort. Plus le numéro de corde est petit, plus le cheval est proche de la corde, et moins il aura de distance à parcourir par rapports aux gros numéros de corde situés à l'extérieur de la piste.


• Dead-Heat (D-H) :
terme anglais désignant une arrivée de chevaux ex-aequo.

• Déferré : se dit d'un cheval qui court sans ses fers, pieds nus, essentiellement au trot. Un cheval sans fers peut être déferré soit des deux antérieurs "Da", soit des deux postérieurs "Dp", soit des 4 pieds "D4". Un cheval déferré court, en principe, plus vite car il est allégé de ses ferrures.

• Dotation (Allocation, Prix) d'une course : c'est la somme attribuée aux propriétaires des chevaux les premiers classés d'une épreuve (une partie revient également aux entraîneurs et jockeys/drivers). Plus elle est importante, plus la course est d'un niveau élevé.

• Gains d'un cheval : c'est le total des sommes gagnées en courses par le cheval. Cette information est importante en trot car c'est le total des gains qui détermine la possibilité pour un cheval de participer ou non à une course donnée. De plus, sauf en cas de départ à l'autostart, les chevaux y sont classés dans l'ordre de leurs gains, les plus riches ont les plus gros numéros (et doivent parfois rendre de la distance), les moins riches ont les plus petits numéros (et partent parfois avec un avantage de distance).

• Œillères : elles ont souvent la forme d'un bonnet et empêchent le cheval de voir sur les côtés. Cet accessoire est le plus souvent utilisé pour rassurer des chevaux craintifs en limitant à leur vue la présence des autres concurrents, cela permet aussi de motiver le cheval ou de l'obliger à aller droit.

• Record (Réduction Kilométrique) : c'est le meilleur temps moyen mis par un cheval pour couvrir 1 kilomètre en course.

• Robe : c'est le terme employé pour désigner la couleur du pelage des chevaux (poils et crins), chaque robe est désignée par une abréviation (Al. pour Alezan, B. BB ou BF pour Bai, Bai-Brun ou Bai-Foncé, Gr. pour Gris...)

• Top-Weight et Bottom-Weight : ce sont les chevaux portant respectivement le plus et le moins de poids dans les courses de galop (plat et obstacle).


Haut de page